Campagne 2012 du coquelicot blanc

À compter du 21 septembre, et jusqu’au 11 novembre, Jour du Souvenir, portons le coquelicot blanc pour faire échec à la guerre et au militarisme !

Depuis 2011, le Collectif Échec à la guerre réalise annuellement la campagne du coquelicot blanc.

Voir les réalisations de toutes les campagnes du coquelicot blanc.

Portons le coquelicot blanc en souvenir de toutes les victimes de la guerre, militaires et civiles, de toutes les personnes tuées, blessées, emprisonnées, déplacées, réfugiées, violées.

Porter le coquelicot blanc est un geste simple que nous posons dans le but de commémorer l’ensemble des victimes de la guerre et d’inscrire cette commémoration dans notre volonté d’en finir avec la guerre et avec ses faux prétextes.

Nos objectifs ne sont pas :

  • d’antagoniser les vétérans, les familles de militaires et autres proches qui commémorent la perte d’êtres chers;

  • ni d’opposer le port du coquelicot blanc à celui du coquelicot rouge;

mais bien :

  • d’exercer notre devoir de mémoire envers toutes les victimes de la guerre – hommes, femmes et enfants – dont la très grande majorité sont des civils et non des soldats;

  • de nous dissocier de la tendance des pouvoirs politiques qui saisissent l’occasion du “souvenir” pour justifier les guerres et le militarisme croissant.

Pour sa deuxième édition, la campagne du coquelicot blanc sollicite l’appui de 38 personnalités, lesquelles s’engagent à porter le coquelicot blanc le 11 novembre 2012.

La campagne se poursuit depuis. Voir toutes les campagnes.

Carte explicative sur le coquelicot blanc (2014): en français et en anglais.

Histoire du coquelicot blanc (2014)

Il est possible de se procurer des coquelicots blancs ou d’autre matériel du Collectif Échec à la guerre

Actions de la campagne du coquelicot blanc pour 2012