Article de Khan Jooneed, le 11 novembre 2017 : Manif du coquelicot blanc à Montréal – White poppy demo vs war in Montreal

MANIF DU COQUELICOT BLANC À MONTRÉAL – WHITE POPPY DEMO VS WAR IN MONTREAL

Publication Facebook de Khan Jooneed, le 11 novembre 2017

À la manif du Coquelicot blanc contre la guerre et le militarisme, hier à Montréal.
Place du Canada, au centre-ville, où le Canada officiel commémorait, autour du Coquelicot rouge, le Jour du souvenir des militaires de l’Empire britannique tombés dans les Guerres du 20è siècle, incluant la Guerre des Boers (1899-1902) et la Guerre de Corée (1950-53).

Au milieu du déploiement habituel des trois armes, d’anciens combattants et leurs familles, d’une fanfare militaire, de pièces d’artillerie pour tirer les 21 coups de canons, et d’un clairon pour jouer l’adieu aux morts.
Cette cérémonie, observée par la Grande-Bretagne et dans toutes les colonies de l’Empîre britannique depuis 1919 (elle était alors connue comme le Jour de l’armistice) est devenue au fil des ans une glorification de la guerre et une promotion du militarisme dans l’ensemble du monde anglosaxophone blanc.
Fait inusité hier à Montréal: la présence d’un détachement français, équipage d’une frégate mouillant dans le port. Pure coïncidance?

Au moment où les armes canadiennes vendues à la Saoudie servent à affamer le peuple yéménite, et où Emmanuel Macron, le président français, est en tournée de vendeur d’armes dans le Golfe, et de soutien à la monarchie saoudie en crise, la présence française à la Place du Canada hier symbolisait l’unité militaire de l’OTAN dans les guerres d’agression et de destruction sans fin que l’OTAN inflige au monde depuis près de 30 ans…

Face à cette folie guerriere “sans frontières”, la petite équipe de militant.e.s d’Échec à la guerre était là, pour la 7è année consécutive, pour rappeler, avec ses petits coquelicots blancs, le SOUVENIR de TOUTES les victimes de TOUTES les guerres, notamment les victimes civiles – qui sont toujours plus, et de plus en plus, nombreuses que les militaires…

****************
At the White Poppy demo against War and Militarism in Montreal yesterday.
At Canada Place in the heart of down-town, where Official Canada commemorated, around the Red Poppy, Remembrance Day for military personnel of the British Empire fallen in the Wars of the 20th C, including the Boer War (1899-1903) and the Korean War (1950-1953).

With the customary deployment of military personnel from the three arms, veterans and their families, a military band, artillery pieces to fire the 21-gun salute, and a bugle to play the Last Post.
This ceremony, observed since 1919 as Armistice Day by the UK and all its colonies of the British Empire, has over the years become a glorification of war and a promotion of militarism throughout the whole White Anglosaxophone world.

One exception yersterday in Montreal: the presence of a French detachment, the crew of a frigate at anchor in the Old Port. Sheer coincidence?

At a time when Canadian weapons sold to Saudia are being used to famish the Yemeni people into submission and death, and when Emmanuel Macron, the French president, is touring the Gulf selling arms to the UAE and giving support to the crisis-ridden Saudi monarchy, the French presence at Canada Place yesterday symbolised the military unity of NATO in the endless Wars of Aggression and Destruction that NATO has been inflicting on the world for nearly 30 years now.

Next to this State-sponsored Folly of “Wars without Borders”, the small band of activists of Échec à la guerre stood, for a 7th consecutive year, in REMEMBRANCE, with their White Poppies, of ALL the VICTIMS of ALL WARS – and mainly civilian victims, who have always been more numerous than military personnel in all wars – and now more than ever.