Pour signer la déclaration 2016

ATTENTION: La déclaration 2016 a été publiée le samedi, 5 novembre 2016 dans le journal Le Devoir, grâce aux contributions des signataires.

Depuis 2014, le 11 novembre, le Collectif Échec à la guerre fait paraître un texte dans une pleine page du journal Le Devoir. 

Cette action vise à faire entendre la voix des milliers de Québécois et Québécoises qui s’opposent à la politique guerrière du gouvernement canadien. Le texte publié explique la signification du port du coquelicot blanc, affirme l’engagement des signataires à le porter et invite la population à faire de même.

Si vous souhaitez soutenir financièrement le collectif, faites un don et acheter des coquelicots blancs. Notez que le site du Collectif permet d’inscrire “en ligne” votre soutien ou commande, mais que vous devez terminer le processus en accédant au site de votre institution financière pour y effectuer le paiement à partir de votre compte bancaire (si vous choisissez par virement ou par Interac  ou e-transfer). Vous pouvez également payer par chèque.

Texte de la déclaration à signer

Parce que nous nous inquiétons de l’escalade des tensions dans le monde, particulièrement celles qui opposent l’OTAN et la Russie en Syrie et en Europe orientale

Parce que nous nous opposons à la participation du Canada à cette escalade et à la propagande de guerre qui s’y rattache

Parce que nous constatons que le gouvernement Trudeau, malgré sa prétention à jouer un « nouveau rôle » dans le monde, poursuit les politiques militaristes du gouvernement précédent : envois plus importants de troupes en Irak et en Europe de l’Est, ventes d’armements à l’Arabie saoudite, dépenses militaires astronomiques, etc.

Parce que nous nous indignons face aux  conséquences effroyables des guerres en Afghanistan, en Irak, en Libye, en Syrie, au Yémen pour des millions de personnes civiles (mortes, blessées, violées, traumatisées, déplacées, réfugiées)

Parce que nous refusons que les commémorations officielles du Jour du Souvenir ignorent ces victimes – beaucoup plus nombreuses que les victimes militaires – et qu’elles servent à glorifier la guerre

Nous porterons le coquelicot blanc jusqu’au 11 novembre prochain et nous vous invitons à le porter aussi pour dire NON à la guerre et aux politiques militaristes du Canada.