Appel à participer à la parution de la déclaration 2019 de la campagne du coquelicot blanc

Pour faire entendre la voix des Québécois et Québécoises qui s’opposent aux politiques militaristes du gouvernement canadien, le Collectif Échec à la guerre  vous invite à participer à une “action média” collective, semblable à celles que nous avons menées en 2018 et les années précédentes.

Il s’agit de recueillir les noms de personnes et organisations en accord avec la déclaration ci-contre et de la faire paraître, grâce aux contributions financières des signataires, dans une pleine page du journal Le Devoir, le 2 novembre 2019.

Notre objectif est de recueillir un très grand nombre de signataires individuels et d’endossements d’organismes, dont la liste suivra le texte de la déclaration. Nous cherchons aussi à recueillir 7 000 $ de financement pour cette opération. Si nous dépassons ce montant, nous utiliserons le surplus pour donner encore plus de visibilité médiatique à notre campagne. (Voir les détails ci-bas).

Texte de la déclaration à endosser :

Parce que les guerres font beaucoup plus de victimes civiles que de victimes militaires et que ces millions de personnes mortes, blessées, violées ou traumatisées sont oubliées dans les commémorations officielles du jour du Souvenir;

Parce que les armes nucléaires constituent une menace permanente pour l’humanité et que le Canada et ses alliés de l’OTAN refusent d’adhérer au Traité sur l’interdiction des armes nucléaires;

Parce que les guerres et les complexes militaro-industriels contribuent de façon significative au réchauffement climatique, sans parler des autres dommages environnementaux qu’ils occasionnent;

Parce qu’alors qu’il est urgent d’en finir avec la guerre et le militarisme, les dépenses militaires mondiales se sont élevées à la somme scandaleuse de 1 822 milliards de dollars US en 2018, en hausse de 76 % par rapport au creux de l’après-Guerre froide en 1998;

Parce que le rôle du Canada face à ces enjeux est condamnable : hausse des dépenses militaires, politique étrangère d’ingérence (Venezuela) et d’accroissement des tensions (Russie, Chine), commerce des armes avec des pays violant systématiquement les droits de la personne (Arabie saoudite, à l’interne et au Yémen), etc.

Nous, soussigné-e-s, portons le coquelicot blanc en signe d’opposition aux politiques militaristes du Canada et à la mémoire de toutes les victimes des guerres.

Because civilian victims of war far outnumber those of the military, and because official Remembrance Day commemorations forget the millions of non-combatants who are killed, wounded, raped or traumatized by war;

Because Canada and her NATO allies refuse to sign the UN Treaty on the Prohibition of Nuclear Weapons, despite the existential threat nuclear weapons pose to humanity;

Because warfare and the military-industrial complex contribute significantly to global warming, not to mention the other environmental damage they cause;

Because there is an urgent need to put an end to war and militarism, world military spending having reached the outrageous sum of US $1822 billion in 2018, up 76 percent from what it was after the Cold War in 1998;

Because Canada’s role regarding these issues is deplorable: increased military spending, foreign policy of interference (Venezuela), and exacerbation of international tensions (Russia, China), selling armaments to countries who systematically violate human rights (Saudi Arabia: internally and in Yemen), etc.;

We, the undersigned, wear a white poppy as a symbol of opposition to Canada’s militaristic policies and in memory of all victims of war.

NOUS VOUS DEMANDONS DONC :

  • un endossement individuel ou d’organisme;
    ET AUSSI
  • une contribution financière (suggestion de 10 $ ou plus, pour les individus et de 50 $ ou plus, pour les organismes).

Nous vous invitons à le faire en ligne, en cliquant sur ce lien.

Vous pourrez y indiquer le montant de votre contribution et choisir parmi deux méthodes de paiement : virement Interac ou chèque.

Pour les virements Interac, faites-les à l’adresse info@echecalaguerre.org. Comme question de sécurité, utilisez le mot guerre et, comme réponse, le mot paix (en minuscules).
Pour plus d’information concernant les virements Interac, vous pouvez consulter ce document (voir page 3).

Pour les chèques, nous vous demandons de les faire parvenir rapidement à l’adresse suivante (avec la mention “Publication de la déclaration”):

Collectif Échec à la guerre
5055-A rue Rivard
Montréal, Québec, H2J 2N9

En cas de difficulté ou par préférence personnelle, vous pouvez aussi écrire à actions@echecalaguerre.org en indiquant votre nom complet (ou celui de votre organisme) ainsi que le montant de votre contribution et la méthode de paiement de votre choix.

DATE LIMITE : MERCREDI 30 OCTOBRE, À 17 H. (Nous visons l’édition du samedi 2 novembre)

Nous comptons sur votre participation, car c’est uniquement avec des centaines de contributions que nous pouvons réaliser l’objectif de faire largement connaître nos prises de position à la collectivité montréalaise et québécoise.

Parlez-en autour de vous. Sollicitez vos ami.e.s, vos parents, vos collègues.

Solidairement, contre la guerre et le militarisme !

Pour commander vos coquelicots blancs…