Copy

Infolettre no 3, mai-juin 2022
 

Peut-on convaincre un dictateur
D'écouter battre un peu son cœur?
Peut-on souhaiter d'un président
Qu'il pleure aussi de temps en temps?

Yves Duteil
 

ACTION URGENTE :  Exigeons que le Canada signe et ratifie le TIAN!
Alors que le risque de détonation accidentelle ou volontaire d'armes nucléaires est encore plus grand dans le contexte de la présente guerre en Ukraine, nous vous invitons à poser un geste concret en faveur du désarmement nucléaire en signant la pétition e-3828 qui exige que le Canada  signe et ratifie le Traité sur l'interdiction des armes nucléaires (TIAN).
 
Merci de SIGNER et, surtout, DE FAIRE CIRCULER dans vos réseaux!
Pour plus d'informations ou télécharger les visuels graphiques
L'infolettre no 3 : Où nous mènera cette lutte à l'hégémonie?
 

L'invasion de l'Ukraine par la Russie a commencé le 24 février dernier, donc il y a plus de deux mois et demi. La bataille militaire entre les deux avait débuté en avril 2014 avec la guerre au Donbass (Est de l'Ukraine) et l'annexion de la Crimée par la Russie. Des milliers de morts plus tard, des millions de réfugié.e.s ayant fui leur pays, tout ce qu'on entend, ce sont des propositions d'aide militaire accrue. Rien sur des négociations pour un véritable cessez-le-feu, rien pour des négociations de trêve et de paix éventuelle. Même le représentant de l'ONU est impuissant. Même les églises orthodoxes autant russes qu'ukrainiennes, enterrent leurs morts en priant pour la victoire et non pour la paix. Comment sortir de ce guêpier? Et n'oublions jamais les autres guerres négligées par nos grands médias dont celle au Yémen qui semble oubliée sauf quand il s'agit de vendre encore des armes à l'Arabie Saoudite.

Le mouvement international pour la paix doit se reconstruire et parler plus fort. Notre infolettre encore une fois vous donnera des pistes de réflexion et des suggestions de gestes à poser, comme celui de signer la pétition, qui pourraient vous permettre d'ajouter votre pierre à l'ouvrage.

Le péril nucléaire, qui a toujours été présent, refait surface dans l'espace public avec les risques que principalement la Russie et les États-Unis nous font courir. Et le Canada qui refuse toujours de signer le Traité sur l'interdiction des armes nucléaires (TIAN) malgré un sondage qui dit que les Canadien.ne.s sont à 74% favorables à sa ratification.! Voyez aussi ce qui se déploie en zone indopacifique (voyez d'ailleurs ce qui la définit) pendant que nos yeux sont détournés ailleurs.

Et n'oubliez pas de lire nos mots de paix pour mettre un baume sur l'absurdité de la guerre. Yves Duteil et Geneviève Manceaux, une de nos membres, y contribuent cette fois-ci.

Enfin notre calendrier est toujours là et souhaitons qu'il puisse le plus souvent possible s'inscrire à votre agenda aussi. 

Nous en profitons pour remercier notre équipe de traduction (Maya Berbery, Claire Lapointe et Dominique Lemoine) qui a abattu un travail considérable pour cette parution.

N'hésitez pas à nous écrire à   infolettre@echecalaguerre.org.


Une fois de plus, bonne lecture !

Le comité infolettre, Jean Baillargeon, Jacques Grenier et Raymond Legault


N.B. Les infolettres du Collectif sont disponibles sur le site du Collectif.
Guerre en Ukraine
Des voix dissidentes dans les médias d'ici...
  • Guerre et paix
    par Nadia Zouaoui, journaliste et documentariste, La Presse, 8 avril 2022
Malgré certaines affirmations discutables – par exemple que l'aviation militaire du Canada n'aurait jamais servi, alors qu'elle a semé mort et destruction dans plusieurs guerres (Irak, Kosovo, Libye, Syrie) – cet article soulève des questionnements importants quant à la raison d'être de l'OTAN et aux besoins réels des peuples : des armes pour la guerre ou des institutions assurant justice et équité?
La censure ne sévit pas seulement en Russie... Le rôle des États-Unis dans cette guerre... Soutenir l'Ukraine en l'armant toujours plus?
Armes et péril nucléaires
Yémen, peut-on  vraiment espérer la paix?
Risque de guerre contre l'Iran ?
Guerre froide États-Unis vs Chine 
 
Pendant que nos yeux sont rivés sur l'Ukraine, assaillie par l'armée russe, dans la région indo-pacifique les eaux ne sont pas au beau fixe. Là aussi se joue la lutte à l'hégémonie mondiale. D'abord délimitons ce que recouvre l'indopacifique et ensuite regardons ce qui s'y passe:
Boris persite et signe
Maux de guerre... Mots de paix

Yves Duteil a écrit la chanson « Pour les enfants du monde entier » en 1987 et pourtant elle reste des plus actuelles.

De 1989 à 2014 il sera maire sans étiquette de la commune du Précy-sur-Marne en Seine-et-MarneIl fut également membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence.
 
Paroles de la chanson: 
https://greatsong.net/PAROLES-YVES-DUTEIL,POUR-LES-ENFANTS-DU-MONDE-ENTIER,20384.html

 

ILS, poème de Geneviève Manceaux
Aujourd'hui d'autres mots pour décrire notre rejet de la guerre viennent de très près de nous. En effet, une de nos membres, Geneviève Manceaux, autrice, nous a envoyé un de ses poèmes, intitulé "ILS", qui dénonce les fauteurs de guerre et le brouillard qui entoure leurs crimes. Pour lire le poème et visionner une lecture publique qu'elle en a fait, cliquez sur ce lien.
Calendrier
Nous connaître, nous appuyer, nous rejoindre dans l'action
Le Collectif Échec à la guerre est une coalition d’organismes de la société civile québécoise et de citoyen.ne.s désirant s'opposer activement à la guerre, dénoncer les faux prétextes humanitaires invoqués pour la justifier et mettre en lumière le militarisme grandissant de la politique étrangère canadienne.
       
Pour mieux nous connaître :
Pour appuyer le Collectif de vos dons et/ou achats : CLIQUEZ ICI
Pour offrir de votre temps sur un des comités: CLIQUEZ ICI

Pour nous joindre :
Notre adresse postale est :
Collectif Échec à la guerre
UPS Store 306, # 127
765 rue Beaubien est,
Montréal, QC H2S 1S8
N.B. Il n'y a pas de bureau du Collectif à cet endroit, ce n'est qu'une adresse postale.