Campagne 2015 du coquelicot blanc

La campagne 2018 du coquelicot blanc a été lancée le 21 septembre 2018. Voir tous les détails ICI

À compter du 21 septembre, et jusqu’au 11 novembre, Jour du Souvenir, portons le coquelicot blanc pour faire échec à la guerre et au militarisme !

Vigile silencieuse le 11 novembre 2015 … se souvenir aussi des victimes civiles

Dans le cadre de la campagne 2015 du coquelicot blanc: VIGILE SILENCIEUSE DU JOUR DU SOUVENIR

Mercredi, 11 novembre, de 10 h 30 à 12 h

À l’intersection des rues Sherbrooke et McGill College (métro McGill). NOTE: ce lieu reste à confirmer : surveillez ce site et la page facebook du Collectif)

Depuis 2011, le Collectif Échec à la guerre réalise annuellement la campagne du coquelicot blanc.

Portons le coquelicot blanc en souvenir de toutes les victimes de la guerre, militaires et civiles, de toutes les personnes tuées, blessées, emprisonnées, déplacées, réfugiées, violées.

La déclaration suivante a été publiée dans le journal Le Devoir du 31 octobre 2015. Elle a été signée par 57 organisations et 168 personnes, lesquelles ont contribué à défrayer les coûts de sa publication.

Parce que nous dénonçons l’engagement empressé du Canada à participer aux guerres de domination de l’empire étasunien en Afghanistan, en Libye et maintenant en Irak et en Syrie

Parce que nous nous indignons face aux conséquences effroyables de ces guerres pour des millions de personnes civiles (mortes, blessées, violées, traumatisées, déplacées, réfugiées, etc.)

Parce que nous voulons être solidaires des millions de réfugié.e.s fuyant ces guerres, dont une partie seulement afflue en Europe entraînant des réactions qui font voler en éclats les prétentions humanitaires des pays occidentaux, en particulier celles des États-Unis et du Canada

Parce que les commémorations officielles du Jour du Souvenir ignorent toutes ces victimes civiles – beaucoup plus nombreuses que les victimes militaires – et servent à glorifier les guerres et à en promouvoir les faux prétextes

Nous porterons le coquelicot blanc jusqu’au 11 novembre prochain en solidarité avec les millions de réfugié.e.s de guerre et nous vous invitons à le porter aussi pour dire NON à la guerre et aux politiques militaristes du Canada.

Voir les réalisations des campagnes précédentes.

Porter le coquelicot blanc est un geste simple que nous posons dans le but de commémorer l’ensemble des victimes de la guerre et d’inscrire cette commémoration dans notre volonté d’en finir avec la guerre et avec ses faux prétextes.
Nos objectifs ne sont pas :
  • d’antagoniser les vétérans, les familles de militaires et autres proches qui commémorent la perte d’êtres chers;
  • ni d’opposer le port du coquelicot blanc à celui du coquelicot rouge;
mais bien :
  • d’exercer notre devoir de mémoire envers toutes les victimes de la guerre – hommes, femmes et enfants – dont la très grande majorité sont des civils et non des soldats;
  • de nous dissocier de la tendance des pouvoirs politiques qui saisissent l’occasion du “souvenir” pour justifier les guerres et le militarisme croissant.