La campagne 2021 du coquelicot blanc – avec les mots et les images des personnes et organisations alliées

Les mots et les images des personnes et organisations alliées

La dernière campagne du coquelicot blanc s’est déroulée du 21 septembre au 11 novembre  2021. Le Collectif Échec à la guerre a alors réalisé plusieurs actions et publications qu’il est possible de consulter ICI.

En complément de ses actions, le Collectif Échec à la guerre tient à remercier les militantes et les militants, ainsi que les organisations qui ont mené des initiatives complémentaires aux siennes et à souligner leur contribution.

Nous présentons ici les réalisations ayant été porté à l’attention du collectif et ayant circulé par les médias sociaux. Les messages de ces publications ne représentent pas nécessairement exactement la position du Collectif Échec à la guerre, mais ils témoignent du rayonnement de la campagne du coquelicot blanc de 2021.

Si vous avez connaissance d’autres initiatives qu’il serait bon de souligner, informez-nous.

Solidarité populaire Estrie, le 11 novembre 2021

*** APPEL À LA MOBILISATION *** lancé par Solidarité populaire Estrie– Groupe de défense collective des droits.

C’est demain à 16h00 au monument des Braves de Sherbrooke au 166 Rue King O #150, Sherbrooke ! Nous portons le coquelicot blanc contre la guerre, le militarisme et en la mémoire de TOUTES les victimes des guerres..

Nous vous attendrons avec café, chocolat chaud et matériel de mob

À demain !

Les personnes rassemblées à la vigile ont distribué des coquelicots blancs et de la documentation.

Sherbrooke, le 11 novembre 2021, vigile organisée par Solidarité populaire Estrie

Sherbrooke, le 11 novembre 2021, vigile organisée par Solidarité populaire Estrie

Publication sur la page Facebook de People for Peace, London, Ontario, le 11 novembre 2021

Publication sur Facebook

In memory of all victimes of war: Canada should say NO to nuclear weapons!
À la mémoire de toutes les victimes des guerres: Le Canada doit dire NON aux armes nucléaires ! As in preceding years People for Peace, is proud to be among the sponsoring signatories of this statement coordinated by the Échec À la Guerre collective, which appeared in Le Devoir last Saturday, and in Journal Métro before that. To remember is to work to end war.
People for Peace, London, Ontario

People for Peace, London, Ontario utilise aussi le coquelicot blanc comme photo de profil

Image de Profil de People for Peace

Publication sur la page Facebook de Antennes de paix, le 8 novembre 2021

Publication sur Facebook

En nous associant à cette campagne, nous sommes solidaires de ces victimes civiles qui font les frais des conflits.

Antennes de paix est aussi signataire de la déclaration du Collectif Échec à la guerre qui demande au Canada de se positionner clairement en faveur du désarmement nucléaire, en signant le Traité de non-prolifération des armes nucléaires.

Antennes de paix

 

Table ronde des organismes volontaires en éducation populaire de l’Outaouais Trovepo, le 8 et 11 novembre 2021

TROVEPO

Bilan transmis par la TROVEPO:

Nous avons envoyé une lettre, avec un coquelicot blanc dans l’enveloppe, à tous les députés provinciaux et fédéraux de l’Outaouais pour leur demander de porter le coquelicot blanc et leur expliquer l’importance de cette campagne. Nous avons envoyé une lettre ouverte aux journaux locaux, mais elle n’a malheureusement pas été publié. Nous avons publiciser la campagne sur notre page facebook.

Nous avons vendu cette année 135 coquelicots blanc. Nous avons aussi commencé à créer un partenariat avec le Cégep de l’Outaouais pour la campagne de l’année prochaine.

Activité réalisée par La Maison de l’Amitié de Hull , membre de la TROVEPO, dans le cadre de la journée du coquelicot blanc le 11 novembre 2021.

Maison de l’amitié de Hull

Comité de solidarité internationale du CCMM – CSN, le 4 novembre 2021

Publication Facebook

Comme à chaque année, nous soutenons la campagne du coquelicot blanc du collectif Échec À la Guerre. Cette campagne est un appel à mettre fin aux guerres et en hommage aux victimes de la guerre.

Nous vous invitons à porter le coquelicot blanc cette année.

Comité de solidarité internationale – Conseil central de Montréal métropolitain – CSN

 

Carrefour d’éducation à la solidarité internationale – Québec, le 10 novembre 2021

Connaissez-vous la Campagne du coquelicot blanc?

Dans cette capsule vidéo du Échec À la Guerre, des personnalités nous expliquent pourquoi elles ont décidé de porter le coquelicot blanc, à la mémoire de toutes les victimes de la guerre.

En savoir plus https://www.youtube.com/watch?v=3Ay0hMfPEbw

Carrefour d’éducation à la solidarité internationale Québec

Christianisme social au Québec, le 10 novembre 2021

Publication Facebook

Le collectif échec à la guerre mobilise contre la guerre et le militantisme. Lisez leur déclaration ici : https://echecalaguerre.org/le-canada-doit-dire-non-aux…/

« Bavures » et « dommages collatéraux » sont les termes aseptisés dont on enrobe ces drames-là pour l’opinion occidentale, à la fois pour les déshumaniser et pour occulter leur illégalité au regard du droit international. Mais leur impact là-bas, est toujours le même : à chacun de ces drames, de nouveaux djihadistes sont recrutés, motivés par la douleur, la révolte, la colère et prêts à « aller abattre ces gens-là ». Et « ces gens-là » faut-il le rappeler, ce sont d’abord des Musulmans chiites – de loin les plus nombreuses victimes du djihadisme d’inspiration wahhabite – ensuite des membres des minorités religieuses (chrétiennes et autres) de ces pays ravagés par la guerre et, seulement en bout de ligne, des victimes occidentales. »
par Suzanne Loiselle et Raymond Legault
Lire l’article entier : https://echecalaguerre.org/repondre-aux-attentats-en…/

Christianisme social au Québec

Église catholique de Québec, le 11 novembre 2021

Publication Facebook

C’est le Jour du Souvenir… Faisons mémoire pour mieux bâtir un avenir de paix!

Connaissez-vous le coquelicot blanc ? Moins connu que le rouge, découvrez ce qu’il symbolise dans notre blogue.

https://www.ecdq.org/coquelicot-rouge-et-blanc/

#jourdusouvenir #coquelicot #échecàlaguerre Évêques du Québec

Église Catholique de Québec

 

Carrefour des Femmes du Grand Lachute, le 11 novembre 2021

Publication Facebook

???????’??? ?? ?? ?? ????????, ?? ?? ???????? !!!!

Avez-vous déjà remarqué qu’il y a 2 couleurs de coquelicots?? Voici une explication intéressante…

« Porter le coquelicot blanc vise à commémorer l’ensemble des victimes de la guerre, des militaires et des civiles, de toutes les personnes tuées, blessées, emprisonné

es, déplacées, réfugiées, violées, et d’inscrire cette commémoration dans notre volonté d’en finir avec la guerre et avec ses faux prétextes. »

http://www.cs3r.org/5810-la_campagne_du_coquelicot_blanc

Carrefour des femmes du Grand Lachute

Question posée à la mairesse de Montréal, Madame Valérie Plante, lors de la séance du 30 septembre 2021 du Conseil d’agglomération Montréal

Question de Madame Martine Lacroix (vers la 19e minute)

Sujet : Le port du coquelicot blanc

« Bonjour Mme Plante. Le 11 novembre prochain, allez-vous porter le coquelicot blanc, en mémoire des victimes civiles des guerres, qui sont plus nombreuses que les victimes militaires. Cela ne serait-il pas aussi une façon de témoigner votre solidarité envers les nombreuses personnes qui habitent à Montréal et qui vivent dans l’angoisse d’apprendre le décès d’un proche demeuré dans un pays en guerre. Si ce n’est pas le cas, pouvez-vous expliquer votre refus de porter le coquelicot blanc. Merci. »

Réponse de François Limoges, maire de l’arrondissement de Rosemont-La-Petite-Patrie  :

« Évidemment que notre administration croit en la paix, c’est évident. Et c’est évident aussi que nous sommes solidaires de toutes les victimes de toutes les guerres. Mais, comme chaque année, madame Lacroix, nous allons participer aux activités de la Légion Royale canadienne avec le coquelicot rouge, pour souligner les sacrifices des anciens combattants. »

Madame Chantal Locat, le 7 novembre 2021

Publication sur Facebook

Bon,
Au bureau de votation, il y avait une personne qui vendait des coquelicots rouges. Je n’en n’ai pas acheté.
En revenant, je me suis dit, je vais afficher mes couleurs, alors j’ai créé une image vite fait…
Il y a de personnes tuées par les guerres qui sont des civils.es et s’ajoutent à elles et eux, des personnes qui doivent fuir, des réfugiées.es…
Bref, oui, pensons à TOUTES les victimes des guerres et exigeons la paix.
Pour avoir plus d’informations sur le coquelicot blanc:

https://www.facebook.com/echecalaguerre/

Toile et publication de Chantal Locat, novembre 2021

Madame Doan Trang Phan, le 11 novembre 2021

Publication Facebook

L’Hybridé Merci du soutien.

Échec À la Guerre Merci de l’accueil.

Merci à ma soeur Thuy de m’offrir amour et courage.

Nous avons tressailli ensemble à chacun des coups de canon symboliques de la cérémonie du jour du Souvenir. C’est la première fois qu’ils sont symboliques pour nous – la dernière fois ils étaient réels, tout comme notre aspiration à la paix et la sécurité qu’exprime le coquelicot blanc – peint sur une feuille de ginkgo, un rappel de la résilience.

Au-delà de la peur, ma soeur et moi avons rencontré des belles personnes aimantes qui nous font croire encore au vivre ensemble heureux.

Doan Tran Phan

Groupe Entre-Femmes de l’Outaouais (GEFO) , le 11 novembre 2021

Les membres du Groupe Entre-Femmes de l’Outaouais (GEFO) ont participé à l’activité du Jour du souvenir en discutant de l’origine du coquelicot rouge et de l’origine du coquelicot blanc. Leur publication Facebook contient également le lien vers le vidéoclip « Pourquoi porter le coquelicot blanc? » produit par le Collectif Échec à la guerre.

11 novembre 2021, activité du Groupe Entre-Femmes de l’Outaouais (GEFO)

La Maison des mots des Basses-Laurentides, le 5 novembre 2021

Publication Facebook

Atelier du lundi Am: 25 octobre 2021
Cette semaine, nous avons lu un texte qui explique la signification du coquelicot blanc et celle du coquelicot rouge.
Par la suite, nous avons écrit une lettre pour Fabien, administrateur bénévole sortant mais qui ne renouvèle pas son mandat malheureusement. Encore une fois un grand merci Fabien pour ton implication et ta collaboration .
Nous avons terminé l’atelier avec la lecture sur la Journée internationale de l’alphabétisation (JIA) célébrée à la Maison des mots en septembre dernier et diffusée dans le journal Le Nord Info .

Maison des mots des Basses Laurentides

École Marie-Rivier, le 31 octobre 2021

Publication Facebook

À l’approche du Jour du Souvenir, le comité d’Amnistie Internationale de l’École Marie-Rivier vous propose de faire mémoire des victimes des guerres en portant le coquelicot.

  • coquelicot rouge pour se souvenir des morts militaires,
  • ou coquelicot blanc pour faire mémoire de toutes les personnes, civiles et militaires, qui ont perdu la vie ou dont la vie à été bouleversée par la guerre.

Les élèves du comité tiendront un stand de distribution de coquelicots qu’elles et ils ont confectionnés. Le stand sera présent mardi, mercredi et jeudi à la Place Publique et à l’entrée principale près de la cafétéria.

École Marie-Rivier (Drummondville) – Comité d’amnistie internationale

En plus

Pétition signée par 70 jeunes de l’école Marie-Rivier (11-11-2021)

Monsieur Jean-Pierre Boucher, animateur de vie spirituelle et d’engagement communautaire de l’École Marie-Rivier (Drummondville) a transmis les résultats des activités entourant la distribution des coquelicots blancs durant 3 jours de kiosque. Une pétition a alors rassemblé les signatures de 70 jeunes, à l’initiative des élèves du comité d’Amnistie Internationale de l’École Marie-Rivier. La pétition reprend le texte de la déclaration du Collectif « Exigeons que le Canada dise non aux armes nucléaires ». Des jeunes de Drummondville, Saint-Bonaventure, , Saint-Edmond, Saint-Félix-de-Kingsey, Saint-Germain, Saint-Hyacinthe, Victoriaville et Wickham l’ont signé.

Il a également transmis au Collectif le diaporama powerpoint présenté à ses élèves, accompagné du message suivant “Comme c’est la première année que nous faisons une telle campagne, et que je sais que quelques membres du personnel ont à cœur de parler du coquelicot rouge, j’ai cru bon offrir aussi cette possibilité. Les élèves du comité d’Amnistie Internationale savent toutefois que notre message est collé sur les valeurs du Collectif Échec à la guerre.”

Ce diaporama a l’avantage de montrer l’énormité des écarts entre les victimes civiles et militaires, et ce, pour certains conflits armés. Soulignons que ces données seraient encore plus frappantes si l’on y ajoutait les victimes de la guerre au terrorisme, ainsi qu’en comptabilisant toutes les victimes militaires, et pas uniquement celles de l’armée canadienne ou des pays alliés. À titre d’exemple, en plus des 74,000 militaires morts durant la guerre en Afghanistan, du Canada et des pays alliés, il faudrait ajouter les 120 000 combattants afghans.

Image finale du diaporama réalisé par Jean-Pierre Boucher (École Marie-Rivier)

Centre justice et foi, le 10 novembre 2021

Publication Facebook

C’est demain matin, de 10h30 à midi, qu’aura lieu la traditionnelle Vigile silencieuse du collectif Échec à la Guerre, afin de dénoncer le #militarisme et toutes les #victimes des #guerres. La Vigile aura lieu à Montréal aux abords de la Place du Canada, à l’intersection du boulevard René-Lévesque et de la rue de la Cathédrale.
Le Centre justice et foi est un membre de longue date d’Échec à la guerre et un ardent promoteur de la campagne du coquelicot blanc. Il est également l’un des signataires de la déclaration du collectif publiée dans Le Devoir le 6 novembre dernier.

Accueil

Centre justice et foi

 

Centre justice et foi, le 18 octobre 2021

Publication sur le site Web du Centre justice et foi

Échec à la guerre : en finir avec les armes nucléaires

18 octobre 2021

Échec à la guerre : en finir avec les armes nucléaires

En marge de la campagne du coquelicot blanc qui bat son plein jusqu’à la Vigile antimilitariste du 11 novembre prochain, le collectif Échec à la guerre poursuit sa campagne demandant à Ottawa de signer la Traité sur l’interdiction des armes nucléaires adopté à l’Assemblée générale de l’ONU, le 7 juillet 2017, mais boycotté par les pays membres de l’OTAN, dont le Canada.