3 juin 2021 – WEBINAIRE : Les armes nucléaires : Péril pour l’humanité

Pour marquer le lancement de son tout nouveau fascicule « Les armes nucléaires : Péril pour l’humanité ! » , le Collectif Échec à la guerre a organisé un webinaire sur ce thème.

WEBINAIRE : JEUDI 3 JUIN, de 19h30 à 21 h
Les armes nucléaires : Péril pour l’humanité

Sujets et conférenciers

MICHEL DUGUAY
Le péril nucléaire : Qu’en est-il ? Pourrons-nous toujours être chanceux ?

  • Les analystes qui sont contre les armes nucléaires, tout comme ceux qui sont pour, commencent à parler du besoin urgent de diminuer la probabilité de détonation d’une ou plusieurs bombes, soit comme résultat de l’escalade d’un conflit régional, soit par accident. Deux exemples historiques qui auraient pu mal tourner ont été la crise des missiles à Cuba en 1962 et l’exercice militaire de l’OTAN Able Archer en novembre 1983. Des équipes d’experts comprenant des Américains, des Russes et des Chinois travaillent depuis quelques années à établir un régime de coopération en vue de réduire le risque nucléaire. Des spécialistes en changements climatiques estiment que l’explosion de 100 bombes nucléaires pourrait déclencher un ”automne nucléaire” entrainant des famines partout dans le monde.

Michel Duguay a obtenu un doctorat en physique nucléaire à l’université Yale en 1966. Il a œuvré dans le domaine de la recherche en lasers et en photonique dans les laboratoires de AT&T dans le New Jersey jusqu’en 1987. En 1988 il a occupé une chaire CRSNG/Québec Téléphone à l’Université Laval. Il s’est joint au mouvement antinucléaire en 1983. Il est retraité depuis janvier 2020.

RAYMOND LEGAULT
Le péril nucléaire : rôle néfaste du Canada et nécessité d’une mobilisation citoyenne planétaire

  • Le Canada a non seulement participé à la création des premières armes atomiques, mais il a aussi directement alimenté la prolifération des armes nucléaires pendant des années et il est encore aujourd’hui un promoteur de la stratégie de la « dissuasion nucléaire » de l’OTAN. Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN), adopté à l’ONU par 122 pays sur 192 en 2017, est entré en vigueur le 22 janvier dernier. Aucun des neuf pays nucléaires et aucun des pays membres de l’OTAN, dont le Canada, ne l’ont signé. Une mobilisation citoyenne planétaire est nécessaire pour réaliser le désarmement nucléaire tout comme pour faire face à l’urgence climatique.

Raymond Legault est l’un des porte-paroles du Collectif Échec à la guerre depuis sa création en 2002.

Nous espérons que vous serez nombreux à participer à ce webinaire de lancement du nouveau fascicule du Collectif !