Aller au contenu

Notre plate-forme

Au printemps 2003, suite à l’invasion, nos discussions sur la signification plus générale de cette guerre d’agression nous ont amené à situer notre action dans un contexte plus large. Dorénavant, c’est sur la lutte contre la tendance ouverte à la domination militaire des États-Unis sur la planète –et particulièrement contre la collusion et la participation canadienne à cette tendance– qu’allait se fonder le travail du Collectif Échec à la guerre.

Lire la suiteNotre plate-forme


=> Page Facebook du Collectif <=


La plus récente publication du Collectif :
La montée inquiétante du militarisme au Canada

 
« ... force est de constater que le militarisme est bel et bien au coeur de l'idéologie du gouvernement Harper et que sa mise en oeuvre coûteuse progresse rapidement, au détriment des sphères d'activité sociales de l'État »


Pour des COPIES IMPRIMÉES, écrivez à info@echecalaguerre.org en indiquant votre adresse postale et le nombre de copies désiré.

PRIX : 3,00 $ (+ 2,95 $ frais postaux)
ou 2,00 $ / unité ( pour 10 copies et +)

Also available in English :

The Disturbing Growth of Militarism in Canada



Vigile contre la montée du militarisme
à Montréal, le 11 novembre, à 10 h 30

 

QUELQUES COMPTE-RENDUS :

Quatrième campagne annuelle du coquelicot blanc
ACTION MÉDIA du 1er novembre 2014

Le Collectif Échec à la guerre amorce la dernière phase de sa 4e campagne annuelle du coquelicot blanc au Québec par la parution, aujourd'hui, d’une pleine page dans l’édition de fin de semaine du quotidien Le Devoir.

TÉLÉCHARGER LA PAGE...

Plus de deux cents individu.e.s et trente-huit organisations ont solidairement contribué à cette publication pour y expliquer pourquoi, en cette période de montée du militarisme au Canada, ils et elles s’engagent à porter le coquelicot blanc à l’occasion du Jour du Souvenir.

LISTE DES SIGNATAIRES...

Cette année, la comédienne Geneviève Rochette et l’auteur et scénariste François Avard sont les porte-parole de la campagne.
 

Manifestation à Montréal
Dimanche le 26 octobre 2014

dans le cadre d'un appel à des actions de protestation pancanadiennes
(Lire l'appel...)


Environ 250 personnes ont manifesté dans les rues de Montréal, le 26 octobre 2014, pour dénoncer la participation du Canada à la troisième guerre en Irak.

LISEZ ou ÉCOUTEZ les interventions :


COMMUNIQUÉ : Le Canada repart en guerre...

Montréal, mercredi 8 octobre 2014 – Le gouvernement Harper, majoritaire, entraîne le Canada dans une nouvelle guerre, au sein de la plus récente coalition mise en place par les États-Unis, cette fois-ci pour combattre le « groupe armé État islamique » (EI). Le Collectif Échec à la guerre rejette les prétextes sécuritaires ou humanitaires invoqués par les nouveaux coalisés et dénonce cette participation du Canada à une nouvelle agression occidentale illégale.

Lire la suite...


QUATRIÈME CAMPAGNE ANNUELLE
DU COQUELICOT BLANC

  Le Collectif Échec à la guerre mène, cet automne, sa quatrième campagne annuelle du coquelicot blanc. Le coup d’envoi officieux de la campagne a été fait le 26 septembre dernier, par la publication d’un texte dans Le Devoir, co-signé par plus de 80 artistes, intellectuel.le.s et représentant.e.s d’organismes, qui se terminait par un appel à porter le coquelicot blanc (voir ci-dessous).

Lire la suite...
Histoire et sens de la campagne...


POUR OBTENIR DES COQUELICOTS...


Téléchargez la carte de la campagne...
Download the campaign card...


Pour faire avancer la paix :
combattre le militarisme canadien

Texte co-signé par plus de 80 artistes, intellectuel.le.s et représentant.e.s d'organismes québécois, à l'occasion de la Journée internationale de la paix (21 septembre). Une version abrégée de ce texte a été publiée dans le quotidien Le Devoir (26 septembre 2014).
C’était, il y a quelques jours, la Journée internationale de la paix (21 septembre). Alors que sévissent de nombreux conflits dans le monde, une question simple se pose : comment pouvons-nous, ici même au Québec et au Canada, contribuer à favoriser la paix dans le monde?

Par la bouche du gouvernement Harper – et sans opposition significative à la Chambre des Communes – une voie nous est proposée. C’est celle, simpliste et destructrice, du militarisme : dans un monde où de graves dangers menaceraient notre sécurité, il faut s’armer et livrer de nouveaux combats, supposément glorieux. Depuis plusieurs années, rien n’est épargné pour nous enfoncer profondément dans cette voie.
Lire la suite...

Liste des signataires...


36 membres de la société civile québécoise
au Forum social mondial sur la paix à Sarajevo
(juin 2014)

Une délégation québécoise de 36 personnes a participé au Forum social mondial sur les initiatives de paix et la sécurité humaine, qui s'est tenu à Sarajevo du 6 au 9 juin 2014.
Lire le communiqué...
 
Deux membres du Comité de suivi du Collectif Échec à la guerre -- Mouloud Idir, du Centre Justice et Foi et Suzanne Loiselle de l'Entraide missionnaire -- faisaient partie de cette délégation.
Journal de la délégation (par Suzanne Loiselle)



AFRICOM GO HOME
Bases étrangères hors d'Afrique

Un film d'Aziz Salmone Fall

 
AFRICOM GO HOME, Bases étrangères hors d'Afrique est un film document dans le cadre du cinquantenaire des «indépendances» africaines, (OUA 1963-2013). C'est un document de contre propagande et de sensibilisation, aux fins non commerciales, et d'usage d'archive et de consultation.

Lire la suite...

POUR VOIR LE FILM EN FRANÇAIS : http://www.youtube.com/watch?v=2Wu8vC9MLoU

Et en version anglaise : http://www.youtube.com/watch?v=-HLjrzVHWPM


Deux outils pour s'informer
sur le militarisme et ses effets

PRÉSENTATION POWERPOINT

La montée du militarisme au Canada :
les enjeux pour les femmes

produit par le Collectif Échec à la guerre
et la Fédération des femmes du Québec

Septembre 2013

Télécharger la présentation
 
   


   DÉPLIANT 4 PAGES

Le militarisme :
des enjeux pour les femmes


Produit par le Comité Femmes et mondialisation de la Fédération des femmes du Québec

Octobre 2013

Télécharger le dépliant (PDF)


SAMEDI, 21 septembre, 13 h 30 : Rassemblement
contre la montée du militarisme au Canada

À l’occasion de la Journée internationale de la paix, le 21 septembre, le Collectif Échec à la guerre organise un rassemblement contre la montée du militarisme au Canada. Le rassemblement aura lieu, à Montréal, à 13 h 30, au Square Dorchester, à l’intersection des rues Peel et René Lévesque (métros Peel ou Bonaventure).

Initiée en 1981, la Journée internationale de la paix fut établie comme journée annuelle de non-violence et de cessez-le-feu par l’Assemblée générale des Nations Unies le 21 septembre 2001. Le site des Nations Unies invite, cette année encore, « tous les pays et tous les peuples à respecter l'arrêt des hostilités durant cette Journée et à la commémorer avec des mesures éducatives et de sensibilisation du public aux questions liées à la paix ».

Tout cela est bien beau, mais de plus en plus loin de la réalité...

Lire la suite...

Lire les discours prononcés...

Court reportage vidéo de la Presse canadienne sur le rassemblement...



Le choix n’est pas « bombarder ou ne rien faire »

Montréal, mercredi 4 septembre 2013 – Le conflit syrien perdure depuis deux ans et demi, avec des conséquences horribles. Il aurait déjà fait plus de 100 000 morts, près de deux millions de réfugié-es et encore plus de déplacés internes. Les frappes militaires des États-Unis et de quelques pays alliés ne feront que jeter de l’huile sur un feu dont ils sont déjà en grande partie responsables. Bien loin d’être protégés, d’autres civils mourront inévitablement et le conflit n’en deviendra que plus complexe et plus profond.

Lire la suite...


CONFÉRENCE : Jeudi, le 11 avril 2013, 19 h

Crise et intervention étrangère au Mali :
Que se passe-t-il au juste ?

Salle A-2885
Pavillon Hubert-Aquin, UQÀM
400 Sainte-Catherine Est, Montréal
(métro Berri-UQAM)

avec Aziz Salmone Fall

Quelles tentatives ont été faites pour trouver une solution politique négociée et pourquoi toutes ces tentatives ont été écartées? Quelle est la légitimité et la légalité d’une intervention qui répond à un appel d’un «président ami» de la France ? En quoi cette intervention s’inscrit-t-elle dans un nouveau maillage militaire de la sous-région pour les prochaines décennies ?

ENREGISTREMENT DE LA CONFÉRENCE D'AZIZ FALL


Le « non » à la guerre en Irak en 2003 :
un tournant dans la diplomatie canadienne ?

Le 17 mars 2003, le premier ministre Jean Chrétien annonçait que le Canada ne participerait pas à la « coalition des volontaires » que les États-Unis tentaient de réunir avant d’envahir l’Irak. Dix ans plus tard, une attention médiatique importante est consacrée à rappeler cette décision. D’aucuns la présentent comme « un moment important », une « décision phare » affirmant l’indépendance canadienne vis-à-vis son géant voisin ; d’autres en soulignent le bien-fondé, empêchant le Canada de participer à une véritable hécatombe.

Bien loin de constituer « un tournant » dans la diplomatie canadienne, la décision de Jean Chrétien - que nous avions accueillie favorablement, mais avec de nombreux bémols - s’avère plutôt comme une anicroche dans l’évolution d’une politique étrangère de plus en plus inféodée à celle de l’empire étasunien.

Lire l'article paru dans Le Devoir du 22 mars 2013...


Commandez le dernier fascicule du Collectif :


La responsabilité de protéger: de quoi s'agit-il vraiment ?
(septembre 2012)

Le fascicule, intitulé La responsabilité de protéger : de quoi s’agit-il vraiment ?, aborde d’abord l’historique et les faibles fondements juridiques de la « responsabilité de protéger » pour ensuite s’attarder aux maux qui se profilent derrière ce prétendu remède. Il examine également l’application pratique du concept dans le cas de la Libye. Pour consulter la version PDF du fascicule, cliquez sur l’illustration ou sur le lien ci-dessous.

POUR COMMANDER, écrivez à info@echecalaguerre.org.

Le coût du fascicule est de 1 $ l'unité. Pour des quantités de 10 et plus, le coût est réduit à 0,75 $ l’unité. Les frais d’expédition sont en sus, mais nous tentons de les minimiser le plus possible.


La Paix, une priorité

Une expo-caricatures du Comité de Solidarité/Trois-Rivières sur la paix et les impacts de la militarisation au Canada et à travers le monde.

Illustrée par le caricaturiste Boris, l’exposition comprend également des messages inspirants provenant de plusieurs personnalités québécoises dont Fred Pellerin, Gilles Vigneault, Laure Waridel, Dr Julien, Chloé Sainte-Marie, Joséphine Bacon et Richard Séguin sur des thèmes aussi variés que l’environnement, la santé, l’éducation, la lutte à la pauvreté, le recrutement militaire, la coopération internationale, etc.  

L'exposition se compose de 8 bannières montées sur 4 structures portantes qui, une fois étirées, mesurent 7 pieds de hauteur par 2 pieds de largeur.
  • Pour avoir un aperçu des 8 bannières,
  • Pour faire venir l'expo-caricatures,
CLIQUEZ SUR CE LIEN


CONFÉRENCE : Jeudi, 4 octobre, 19 h
La responsabilité de protéger : de quoi s’agit-il vraiment ?
Le cas de la Syrie


Maison Bellarmin
25, rue Jarry Ouest
(métro de Castelnau ou Jarry)

avec Rachad Antonius

À l’occasion du lancement du plus récent fascicule du Collectif Échec à la guerre sur la responsabilité de protéger, vous êtes cordialement invités à la conférence “La responsabilité de protéger : de quoi s’agit-il vraiment ? Le cas de la Syrie”. La conférence sera l’occasion de discuter ensemble de la responsabilité de protéger, de son usage et de ses abus, en particulier quant à la Syrie.

Plus d'information...
 


Un affront militaire à la population québécoise

Montréal, vendredi le 31 août 2012 – La première édition du festival « Armée de culture – Festival culturel militaire de Montréal » se tiendra dans le Vieux Port de Montréal du 31 août au 3 septembre. Dans le contexte des coupures massives décrétées au Québec par le gouvernement conservateur, en particulier dans le domaine culturel, la présentation de ce « festival culturel militaire » est un véritable affront à la culture québécoise. Le Collectif Échec à la guerre appelle donc la population du Grand Montréal à boycotter l’événement et à protester contre sa tenue.

Lire la suite...


Jeudi, 26 avril, 19 h
CONFÉRENCE : Menaces de guerre et
"crise nucléaire" iranienne, les enjeux réels

Le Collectif Échec à la guerre et l'Association de défense des droits humains en Iran vous invitent à participer à une conférence sur les enjeux réels derrière la “crise nucléaire” iranienne, les sanctions et les menaces de bombardements contre l’Iran.

JEUDI, 26 avril, à 19 h
Centre St-Pierre, Salle 200
1212 Panet (métro Beaudry)
 

Plus d'informations sur la conférence...


Non au patriotisme militaire du gouvernement Harper

Montréal, mercredi le 23 novembre 2011 – La cérémonie à grand déploiement, avec hélicoptères militaires et avions de chasse, qui aura lieu demain sur la colline parlementaire à Ottawa pour souligner la contribution des soldats canadiens à la mission en Libye, est plus qu’une simple cérémonie. C’est un geste de patriotisme militaire qui s’inscrit dans la politique militariste du gouvernement Harper, selon laquelle l’intervention militaire a prépondérance sur les actions diplomatiques.

Lire la suite...


L’Assemblée nationale du Québec
ne doit pas cautionner l’assassinat de Ben Laden

Montréal, le 10 mai 2011. Le Collectif Échec à la guerre considère que l'Assemblée nationale du Québec devrait s'abstenir de cautionner l'assassinat extra-judiciaire d'Oussama Ben Laden de quelque façon que ce soit. La motion présentée par Gérard Deltell de l'ADQ ainsi que la reformulation sur un ton « plus sobre », souhaitée par le PQ, cautionneraient une opération contraire au droit international.

Lire la suite...


Le Collectif Échec à la guerre dénonce
l’agression militaire étrangère contre la Libye

Montréal, le 21 mars 2011. Vendredi le gouvernement Harper a annoncé que six avions de chasse étaient en route pour la Libye, et samedi, nous avons appris que les premiers raids aériens et bombardements occidentaux avec des missiles de croisière avaient eu lieu. Le Collectif Échec à la guerre dénonce la participation du Canada à cette intervention militaire étrangère qui, bien loin de réduire le nombre de victimes civiles, ne fera qu'engendrer encore plus de morts.

Lire la suite...


Publication dans Le DEVOIR de la Déclaration
du Sommet contre la guerre et le militarisme,
endossée par 121 organismes et 174 individus

La Déclaration qui avait été rendue publique lors de la clôture du Sommet populaire contre la guerre et le militarisme, le 21 novembre 2010, a été publiée dans l'édition du 19 mars 2011 du journal Le Devoir, grâce aux contributions monétaires de 121 organismes et de 174 individus qui l'ont tous endossée.

Sa publication coïncidait avec le 8e anniversaire de l’invasion illégale de l’Irak en 2003, une autre composante de la soi-disant « guerre contre le terrorisme », particulièrement brutale et destructrice, et qui est loin d’être terminée.


Téléchargez la page

LISTE DES SIGNATAIRES



 Le militarisme :
un frein à l’élimination de la violence envers les femmes

(Lettre envoyée à tous les médias québécois dans le cadre des 12 jours d'action contre la violence envers les femmes)

1er décembre 2010

Nous assistons présentement à une montée importante du militarisme au Canada. Pensons seulement à l’augmentation fulgurante des budgets militaires, à l’achat d’avions F35 au coût de 16 milliards $, à la nouvelle politique extérieure qui incite le Canada à participer à des guerres offensives, au déploiement de la plus importante campagne de recrutement depuis la Deuxième Guerre mondiale, notamment auprès des jeunes, et à la présence de soldats dans des événements sportifs.

Lire la suite...


Marche mondiale des femmes:

Le 20 septembre 2010, dans le cadre de la préparation des activités qui se se sont déroulées au Québec du 12 au 17 octobre, la Marche mondiale des femmes (MMF) a publié un communiqué et lancé sa 3e capsule web, exigeant la fin du recrutement militaire dans les établissements scolaires et le retrait des troupes canadiennes de l'Afghanistan.

Outils d’éducation de la MMF sur la revendication « Paix et démilitarisation »


Campagne d'opposition au recrutement militaire
dans les établissements d'enseignement 



 
La plus grande campagne de recrutement de l’armée canadienne depuis la 2e Guerre mondiale est en cours. Son objectif est de convaincre chaque année des dizaines de milliers de personnes de joindre les structures militaires que sont les cadets, la réserve et l’armée régulière. Les initiatives de recrutement en milieu scolaire visant à glorifier le rôle des militaires se multiplient : c’est principalement à travers nos écoles que l’armée tente de gonfler ses rangs, autant au primaire, au secondaire qu’au niveau collégial et universitaire.

Lire la suite...
 

Opération média
"George W. Bush à Montréal : persona non grata !"

Plus de 500 personnes et organismes, membres et amis du Collectif Échec à la guerre, ont endossé la déclaration "George W. Bush à Montréal : persona non grata !" et contribué financièrement à sa publication.  La déclaration et la liste des signataires ont été publiées en page A9 dans l'édition du samedi et dimanche, 17 et 18 octobre 2009, du journal Le Devoir.

Liste des signataires

Maquette de la page A9
 


Une députée de la province de Farah condamne les bombardements de l'OTAN

En tant que représentante élue pour Farah, Afghanistan, j'ajoute ma voix à celles qui condamnent le bombardement de l'OTAN qui a fauché la vie de plus de 150 civils dans ma province, plus tôt ce mois-ci. Ce dernier massacre permet au monde d'entrevoir les horreurs auxquelles notre peuple fait face.  Cependant, tel que je l'ai expliqué lors d'une conférence de presse le 11 mai à Kaboul, les autorités militaires étasuniennes ne veulent pas que vous voyez cette réalité.

Lire la suite...

Malalai Joya et Humayun, un résident du district de Bala Baluk, qui a perdu 20 membres de sa famille lors des bombardements aériens des États-Unis le 5 mai 2009.


Le 4 avril 2009 : des manifestations ont eu lieu partout dans le monde pendant le Sommet de l’OTAN

Les 4 et 5 avril prochains, l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) célèbrait son 60e anniversaire et la réintégration de la France au sein de son commandement militaire intégré. À cette occasion, des manifestations ont eu lieu, en Europe et ailleurs dans le monde.  L’Alliance canadienne pour la paix et le Collectif Échec à la guerre avaient appelé à des manifestations pan-canadiennes le 4 avril pour exiger la fin de la guerre d'occupation de l’OTAN en Afghanistan et le retrait des troupes canadiennes.

Lire l'appel conjoint

Visionnez un vidéo-reportage sur la manifestation à Montréal


Lettre à tous les candidats et candidates
aux élections fédérales :

La lettre suivante à été publiée dans l'édition du 10 octobre 2008 du journal Le Devoir et du journal Métro. Plus de 500 personnes l'ont endossée et en ont partagé les frais de publication.
À vous tous et toutes, qui aspirez à nous représenter au sein du Parlement, nous commençons par poser une question fondamentale en démocratie : que signifie cette « représentation », quand sur les grands enjeux qui préoccupent la majorité des citoyens et des citoyennes – dégradation environnementale, financement public inadéquat des programmes sociaux, fossé grandissant entre riches et pauvres et guerre en Afghanistan – les décisions politiques font évoluer les choses dans le sens contraire de ce que nous, la majorité, souhaitons ?
Lire la suite
Voir la liste des 513 signataires

Page parue dans le journal Le Devoir
Page parue dans le journal Métro


AUDIENCES POPULAIRES pour le retrait des troupes canadiennes de l'Afghanistan

Le samedi 9 février 2008, à l'initiative du Collectif Échec à la guerre des audiences populaires pour le retrait des troupes canadiennes de l'Afghanistan se sont tenues à Montréal sous la présidence d'honneur de l'écrivaine Antonine Maillet.

Au fil de la journée, trente-cinq (35) organismes sont venus présenter leurs mémoires écrits à nos trois commissaires : Mme Antonine Maillet, M. François Avard et M. Robert Jasmin.

Lire la suite...